Vous êtes ici :   Accueil » Le C.A.S.B.N.C.I.Alger
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
LE FIL INFO


LE FIL INFOS

Sur ce site
l'histoire du
volley-ball Algerois
de 1945 à 1962 
Des photos
des coupures de presse
des témoignages
la vie des clubs 
que sont ils devenus
il y a même un livre d'or 

 si vous avez des photos
ou des infos
vous pouvez nous
les envoyer par
@mail au webmaster
L'EQUIPE DU SIÈCLE

L'ALGEROIS
AVEC PIERRE COQUAND
...
...

Calendrier
LE CONSTANTINOIS
LA METEO
LE VOLLEY DE PLAGE
LES SELECTIONS
Visites

 557849 visiteurs

 1 visiteur en ligne

RESULTATS
NEWS ALBUMS
LES RETROUVAILLES
MEDIAS D'EPOQUE
Calendrier

 

C.A.S. B.N.C.I. ALGER

D’après Henri Pasqualini

 

La section de volley-ball créée en 1947 végétait en division régionale avec des joueurs issus de la Banque. Sous la férule de Messieurs Paul et Valès, managée par A. Mercadal (ancien joueur du Gallia d’Alger), l’arrivée au club en 1950 de René Brockly de Strasbourg, international B, et quelques transferts de joueurs venus d’autres clubs permet à la BNCIA d’accéder à la division d’excellence (1ère division à Alger) où elle joue les seconds rôles derrière l’ASSE, le GSAH et le Gallia.

L’évènement majeur proviendra de l’arrivée d’Henri Pasqualini, international A, transfuge de l’A.S.Cannes, puis de l’AS Saint Eugène (champion d’Alger et Champion d’AFN) qui prendra en charge l’entraînement et le perfectionnement des joueurs.

L’incorporation de joueurs mutés comme Ferrer et Rodriguez des HBM, de L’Hermitte et Arrigoni du RUA, de Guy Tillie de Lyon, de Jacques Rodineau du GSAH, d’Oberson de l’ASAF ainsi que l’incorporation de Jeunes joueurs comme José Sampol et les Frères Pertus Jean, André et Alain permettent de jouer la tête du championnat avec le GSAHydra.

C’est aussi l’époque de la structuration du club par la création des sections réserve, junior et féminine.

Perdant souvent en finale du championnat d’Alger, le club réussira néanmoins à gagner trois fois la Coupe d’Alger, le Challenge Bastos qui était la Coupe d’Oran et à battre l’Herzellia champion de Tunisie, le CCC champion du Maroc et finalement deviendra champion d’Alger.

En 1958 la Fédération Française de Volley-Ball décidant de faire participer les deux meilleurs clubs d’Algérie au championnat de France le GSA Hydra premier de la poule et le CAS BNCI Alger second vont disputer à Nantes les 26 et 27 avril 1958 la finale contre le CO Billancourt où évoluait le regretté Michel Constantin et le Stade Français où jouait également le regretté François Dujardin.

Les deux clubs algérois perdent respectivement leurs matchs contre les équipes métropolitaines.    

En 1959, la CAS BNCI Alger, vainqueur de la poule algérienne est qualifié avec le GSA Hydra pour rencontrer, à Alger, en poule finale le Stade Français et le Racing Club de France.

Les deux clubs algérois sortent vainqueurs : le GSA Hydra en battant le Racing et la Banque le Stade Français. Les deux rencontres resteront à tout jamais gravées dans les mémoires.

En finale contre le GSA Hydra, le CAS BNCI Alger sera victorieux par trois sets à un et deviendra champion de France. C’est la première et unique fois où un club d’Alger devient Champion.

La première Coupe d’Europe des Clubs Champions venant d’être créée par la Confédération Européenne de Volley, le CAS BNCIA représente la France. Exempté du premier tour, la BNCIA rencontre le Champion du Portugal.

Le déplacement à Espinho est désastreux en raison de l’absence de trois joueurs titulaires et se concrétise par une défaite trois à deux.

Le match retour a lieu à Alger au Foyer Civique où l’équipe, au complet, se qualifiera pour la demi-finale contre le club soviétique de l’Armée Rouge de Moscou en battant les Portugais trois sets à un.

En raison des évènements d’Algérie, les Russes refusent de se déplacer à Alger et encourent donc une disqualification.

Ne souhaitant pas que cette première Coupe d’Europe se termine aussi mal, des pourparlers s’engagent entre le club, la Fédération et les Russes. La décision est prise de disputer les deux matchs aller et retour en Union Soviétique, les Russes prenant en charge l’intégralité des frais.

Par deux défaites trois à zéro la BNCIA termine son parcours européen avec la consolation d’avoir fait plus de points que l’Equipe de France.

En 1961 le championnat d’Alger est réduit à sa plus simple expression en raison des attentats et du forfait de plusieurs clubs. Malgré tout, le championnat de France – poule algérienne réussit à se terminer tant bien que mal.

La BNCIA et la Glorieuse Marine Oranaise sont qualifiées pour rencontrer les 8 et 9 décembre 1961 le PUC et le Stade Français. Le club termine troisième en battant la GM Oranaise par trois sets à un.

Il est 23 heures 40 le CAS BNCIA cessera toute activité. Aucun joueur du club ne retournera à Alger.

Henri Pasqualini deviendra entraîneur-joueur du Stade Français.


C'est a la demande de Monsieur REDON directeur administratif d j'ai quitté mon club l'ASSE pour former la section volley-ball du CASBNCIA.Avec huit copain de la banque nous avons mis sur pied l'équipe de volley-ball qui a participé chaque dimanche au championnat en connaissant des résultats          prometteurs ce qui a attiré la curiosité du directeur général qui a voulu connaître les responsables de cette section. Dès ce moment on a procédé  a la restructuration de la section en nommant à chaque poste important des directeurs .Des recrutements importants ont été effectués  ce qui permis de mettren sur pied une équipe de grande valeur.J'ai eû le grand plaisir d'acceuillir Henri PASQUALINI lorsuq'il est arrivé à Alger pour signer à l'ASSE.

Par 
LUC VELASCO le 15/09/2011 - 12:18

  bnci_1.jpg

 casbncia_Cht_fr_1959.jpg

La grande équipe de la BNCI, Championne de France, était composée des joueurs suivants :    

Maurice ARRIGONI -  Alain PERTUS -  Jacques RODINEAU – Charles FERRER – Jean-Pierre L’HERMITTE – Guy TILLIE – José SAMPOL – Christian RODRIGUEZ – Maurice BABIN – Henri PASQUALINI Capitaine – Daniel OBERSON – André PERTUS  -  Entraîneur Mercadal.
 

Le  10 mai 1959 le C.A.S.B.N.C.I  Alger est champion de France  . Après la victoire, le Président de la Fédération Française Monsieur Libaud , le Préfet Girardot et le Directeur régional Ségala, présentent le magnifique objet d'art gagné par l'équipe de la BNCIA.  

De gauche à droite : Directeur régional Ségala, José Sampol, Guy Tillie, Alain Pertus, Paul Libaud Président de la FFVB, à demi- caché Daniel Oberson, le Préfet Girardot, Jacques Rodineau. En dessous Henri Pasqualini capitaine.

selec_afric_1959.jpg

 Stade_Franais_Championnat_France_59.jpg

           
 

Racing_final_Four_Championnat_59.jpg

 syd-biton_BNCIA_CFrance_1959.jpg

       

a-BNCI1A-PUC_Louveciennes_1958.jpg

  

   

 

 retrouvail-apres-1962_bncia.jpg


Date de création : 24/01/2010 - 17:46
Dernière modification : 29/08/2013 - 18:37
Catégorie : - LES CLUBS ALGEROIS
Page lue 14013 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

ALGER LA BLANCHE

alger-1962.jpg